Chronique. : Castle Swimmer

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de Castle Swimmer un webtoon de Wendy Lian Martin.

Que se passe-t-il si votre vie entière édictée par une prophétie–un futur prédit par des personnes que vous n’avez jamais rencontré et qui sont mortes bien avant votre naissance ? C’est l’histoire de deux jeunes créatures de l’océan. L’un croyait être une lumière de guide pour son peuple un Beacon qui mènerait tout le monde a un futur brillant et prospère. L’autre est un adolescent dont le destin est de tuer le Beacon pour que son peuple puisse prospérer. Quand les deux rejettent leur parcours, cela conduit à une aventure agitée aussi grande et imprévisible que l’océan lui-même est une romance que personne ne pouvait prédire.

Bienvenue à la vie, petit triton.

Wendy Lian Martin

L’univers est très original : il reprend l’idée assez connu des monstres maris et des sirènes mais l’approfondît de façon sympa qui sort complètement de l’ordinaire, bien que les innovations soient simples, elles sont quand même très bien pensées. Les dessins sont fait d’une main magistrale, bien que relativement sombre. On reconnaît bien les fonds marins, qui s’accordent bien avec ce que l’on pourrait imaginer. Les traces sont cohérents avec les thèmes abordés. 

L’intrigue part d’une dimension qui a beau ne pas être justifiée, elle reste quand même intrigante et originale, et le lecteur espère en apprendre plus sur l’origine du personnage central de l’histoire. L’histoire prend rapidement une dimension très profonde et intéressante. Les actions ne s’enchaînent pas de façon rapide et sans fin mais s’intercalent plutôt avec les révélations qui étonnent de plus en plus le lecteur, qui découvre une complexité grandissante avec plaisir. 

Les deux personnages principaux Kappa et Syren sont différents mais complémentaires  et le lecteur s’y attache très facilement (dans les milieu on les appellerait des cinnamomes roll). A côté d’eux, d’autres personnages sortent également leur épingle du jeu, mais ils restent tout de même globalement en retrait pour laisser la place au duo, pour le grand plaisir des lecteurs. Les relations sont toutefois assez communes et attendues, bien qu’attendrissante. On peut facilement se mettre à la place des personnages et comprends leur attachement et les dilemmes qui les habitent. 

L’atmosphère que nous propose l’autrice est assez intéressante. Elle reste neutre la plupart du temps mais s’alourdit lors des révélations essentielles qui parsèment le récit, assombrissant quelque peu ce dernier, mais sans en dégoûter le lecteur. Concernant les messages abordés par l’auteure ils ont été pour moi (car me touchant personnellement) vraiment parfaits : le travail fournit sur le devoir, la place de chacun et sa destinée est pour moi fascinante. 

Bref, une très bonne lecture qui m’a conquise de bout en bout !

Un commentaire sur “Chronique. : Castle Swimmer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s