Chronique : Skandar et le vol de la licorne

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de Skandar et le vol de la licorne de A. F. Steadman publié chez Hachette ! Merci à Babelio de m’avoir proposé cette lecture !

Résumé éditeur : Skandar Smith a toujours eu un rêve  : chevaucher une licorne. Être l’un des rares chanceux à faire éclore une licorne. À s’unir à elle pour la vie. À s’entraîner dans le but de remporter avec elle la course la plus prestigieuse. Et devenir un héros. Mais alors que le rêve de Skandar s’apprête à devenir réalité, les événements prennent un tour très dangereux. Un mystérieux ennemi a volé la licorne la plus puissante de l’Île. Et, tandis que la menace plane, Skandar va découvrir un secret qui pourrait faire voler toute sa vie en éclats…

Le caméraman entend les licornes avant de les voir.

A. .F. Steadman

L’univers qui nous est proposé ici est relativement unique en son genre. L’autrice, reprenant un thème assez connu et plutôt commun, nous propose d’observer ces licornes, qui son complètement transformées, bien loin de l’image des créatures magiques et gentilles qui nous vient à l’esprit. Et l’autrice a créé tout un univers complexe, basé sur les 4 éléments que l’on connait, auxquels on ajoute celui de l’esprit. Ce récit assez jeunesse nous est proposé par le biais de description qui peuvent parfois, voire souvent alourdir et allonger le récit inutilement. 

L’histoire qui nous est narrée reste assez simple au premier abord et se complique légèrement au fil de l’avancée dans le roman, mais sans pour autant véritablement décoller. La situation de départ évolue dans le sens attendu, sans que le lecteur soit véritablement surpris par la tournure des évènements. Par ailleurs, les actions qui parsèment le récit sont vraiment intéressantes et apportant un vrai dynamisme au récit, même si elles sont parfois trop peu présentes, noyées dans les faits. En revanche, les révélations apportent un vrai plus au récit, même si je les ai malheureusement beaucoup vu venir…)

Les personnages quant à eux sont à l’image du lectorat visé : jeunes mais perspicaces. Skandar, une jeune garçon plein de rêves est assez naïf, mais vraiment attachant. Bobbie est brillante et sarcastique, et c’est probablement mon personnage préféré. J’ai eu un peu plus de mal avec Mitchell et Flo, le premier parce qu’il était trop hautain et a seconde trop effacée. Malgré cela, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages qui m’ont relativement laissée de marbre. Les relations qui les lient sont assez quelconques et évoluent peu, ce qui m’a aussi déçue.

Pour finir, l’atmosphère que nous propose l’autrice est relativement bien adaptée aux actions et évènements qui se déroulent dans le roman. Mais malgré cela, je l’ai trouvée un peu trop légère globalement, bien qu’elle soit adaptée à un lectorat plus jeune. Par ailleurs, l’autrice aborde quelques éléments malheureusement importants de la vie des jeunes personnes, comme le harcèlement, l’abandon, etc., mais en les mettant en valeur d’une façon relativement élégante.

Bref, une lecture jeunesse sympa à découvrir, mais qui n’était pas forcément à la hauteur des promesses éditoriales

Un commentaire sur “Chronique : Skandar et le vol de la licorne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s