Chronique : Kitty Kitty, Le Futur qui ne fut jamais T1 ; Rétro Cosmos

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui je vous parle d’un roman de science-fiction assez sympa Kitty Kitty de Quentin Raffoux (merci pour l’envoi).

Résumé éditeur : Les chats auraient été les premiers sur la Lune, si les Soviétiques n’y avaient pas planté le drapeau rouge dès 1949. Depuis, l’humanité repousse ses colonies aux confins du système solaire. Elle y consacre toutes ses ressources scientifiques et industrielles, si bien que ses codes culturels sont figés dans les années 1980. C’est dans ce futur qui ne fut jamais que Lee, le chat, survit avec « sa » sapiens de partenaire, Ali. À bord du Kitty, ce duo de chasseurs de primes parcourt le cosmos sans pitié en enchaînant les catastrophes. Le récit est écrit à la première personne car nous vivons les péripéties à travers les yeux de Lee. Chaque aventure prend lieu dans un environnement différent et fait apparaître une intrigue inédite et de nouveaux personnages. Certains deviennent cependant récurrents et ainsi se trace un fil rouge. Ce premier tome a pour objectif de faire lentement découvrir les personnages et l’univers qui se veut aussi funky que violent

Personne n’a jamais vraiment su à partir de quel mélange obscur était composé le nutrigel.

Quentin Raffoux

Cette lecture, elle était assez sympa, mais elle ne sortait malheureusement pas de l’ordinaire. Je l’ai en quelque sorte lu sans être complètement happée par l’histoire, mais j’ai tout de même apprécié les personnages.

Le postulat de base de l’univers est franchement original et sympa : l’idée de l’importance des chats dans la conquête de l’espace. De ce fait, des années et des années ont passé depuis ce changement de postulat, mais on se retrouve plutôt bien dans l’univers (dans les deux sens du terme) : on part à la découverte du système solaire, tel que le lecteur peut l’imaginer en regardant les étoiles. Ici, ce dernier a été complètement conquis par l’humanité (juste avant de détruire complètement la planète Terre, comme de bien entendu), si bien que le terrain de jeu de nos héros est vraiment très vaste.

Qui dit terrain de jeu vaste, dit histoire complexe, non ? Bien qu’ici, ça pourrait être bien de mettre histoires au pluriel. Car lorsque l’on lit le livre, on a plutôt l’impression de faire face à l’anthologie des aventures de Lee et Ali plutôt qu’une véritable histoire, bien que ces chapitres se suivent de manière chronologique. Cette idée peut peut être donner l’impression que la lecture en ressort décousue, mais pas tellement : on change d’histoires à chaque chapitre, mais la plume de l’auteur rend la chose parfaitement normale.

D’ailleurs, ces histoires sont vraiment très bien travaillées. Même si elles suivent plus ou moins le même schéma à chaque fois, le lecteur ne sait jamais ce qu’il va arriver et est donc surpris de l’originalité des actions qu’il voit se dérouler devant ses yeux. De plus, on sent que l’intensité monte crescendo, même si elle n’atteint pas des sommets, restant relativement basse.

Les personnages sont probablement l’élément le plus réussi du roman. Le duo principal, un chat et son humaine, ça sort déjà de l’ordinaire. Et en plus, ils ont une relation assez unique, une relation plus profonde que l’amitié. teinté de beaucoup d’humour. Chacun a un caractère unique mais qui se complète parfaitement afin de former une équipe du tonnerre. Au cours de leur voyage, ils rencontrent de nombreux personnes qui sont tous hauts-en-couleur et qui prennent une place importante dans la page, sortant du rôle un peu trop facile de simple décors pour nos deux héros.

Bref, un roman assez sympa avec un duo central explosif

Publicité

Un commentaire sur “Chronique : Kitty Kitty, Le Futur qui ne fut jamais T1 ; Rétro Cosmos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s