Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui je vous parle d’un roman que j’ai beaucoup aimé : le second tome de William Wenton, Le Portail Cripté de Bobbie Peers publié chez PKJ.

Résumé éditeur : William et Iscia sont de retour, mais rien ne va plus pour le jeune casseur de codes qui souffre de crises mystérieuses le rendant incapable de se contrôler….et de décrypter. Inquiet, il se rend à l’institut de recherches post-humaines pour obtenir des réponses. Mais les choses ont bien changé, là-bas, depuis son départ….

Pontus Dippel plaça son front contre le scanner encastré dans le mur à côté de l’ascenseur.

Bobbie Peers

Ce deuxième tome, je l’ai peut être un peut moins aimé que le premier, mais il n’en reste pas moins une très bonne lecture.

Un des points fort de ce roman, c’est son univers, que certes on a déjà découvert dans le premier tome, mais qui, mais que je trouve beaucoup plus développé dans ce tome-ci. Le premier tome a posé les bases de l’univers, en le laissant complètement (ou presque) ancré dans notre monde, mais on découvre de nombreuses nouvelles choses que l’on ne soupçonnait même pas, et ces dernières apportent t beaucoup à la pronfeur de l’univers, qui aurait, je pense été un peu trop vide sans ces éléments.

En parlant de quelque chose de vide (à mon grand regret d’ailleurs), je sen que l’on peut parler de l’histoire qui a perdu un peu de son coté addictif.J’exagère peut être en parlant de vide, mais il est vrai qu’une fois passés le retour de l’histoire et l’introduction très dynamique, le soufflé retombe, comme on dit. Je ne vais pas aller jusqu’à dire que je me suis ennuyée en lisant ces pages, mais j’ai trouvé que l’histoire retombait un peu : moins de tensions et d’enjeux, moins de présence des personnages.

Enfin, ce n’est vrai que pour la partie central du roman. Car une fois passé le passage un peu plus long, on retrouve l’aventure addictive que l’on a perçu dans le premier tome. Alors, les actions s’enchainent très rapidement, l’atmosphère s’alourdit. Grâce à la plume de l’auteur, l’histoire prend (enfin) vie sous nos yeux ébahis et on arrive au point de non retour, celui où on ne lache plus le livre une seule fois avant le dénouement, qui nous laisse sans voix.

Dernier point de ce roman, les personnages sont véritablement égaux à eux-même. On les retrouve avec joie au cours de notre lecture. Même si la majorité d’entre eux n’a pas tant changé que cela, on sent quand même qu’une véritable maturité commence à poindre le bout de son nez dans certains traits de caractère, ce qui fait plaisir à voir pour le lecteur : il peut alors encore mieux s’identifier à ces derniers, et cela l’aide à d’autant plus les apprécier.

Bref, un très bon deuxième tome, malgré le coup de mou du passage central

Une réflexion sur “Chronique : William Wenton T2 ; Le Portail Crypté

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s