Chronique : Prospérine et la phrase sans fin #PLIB2022

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de Prospérine et la phrase sans fin de Laure Dragelos et illustré par Céline perrier, publié aux éditions Rivka et dans la sélection du PLIB 2021.

Résumé éditeur : À Demi-Mot, petite bourgade sans histoire reposant sur un manuscrit inachevé, les habitants polissent et réparent les lettres tout au long de l’année. Mais Prospérine Virgule-Point, qui ne fait jamais rien comme les autres, préfère bichonner ses Trompettes à pétales plutôt que de faire fleurir l’empire des points et des virgules. Tout bascule un beau matin lorsqu’elle découvre un corps à l’intérieur de sa boutique. Accompagnée d’Honoré, un citadin passablement exécrable, et de son frère, champion de plongée littéraire, Prospérine va devoir fouiller parmi les secrets les plus enfouis de la Capitale pour sauver Demi-Mot. Et si tout était lié à cette mystérieuse phrase sans fin laissée en suspens par l’Auteur  ?

Au numéro 12 impasse de la Métaphore s’élevait la demeure de la famille Virgule-Point.

Laure Dragelos

Cet univers là sort vraiment énormément de l’ordinaire, puisque je n’ai jamais lu un roman pareil. Et c’est tant mieux ! Parce que j’aime particulièrement être immergée dans un univers littéraire, et là j’en ai deux pour le prix d’un ! En effet, l’histoire se déroule dans un village, qui se trouve en plein milieu d’un livre et j’ai vraiment adoré l’idée. Cette idée est également développée au travers de descriptions qui illustrent parfaitement la vie, plutôt banale que peuvent suivre les différents personnages. 

L’histoire est liée à l’univers, reste tout de massez classique à première vue. Mais lorsque l’on avance dans la lecture, rend bien compte de notre erreur : rien n’est ce qui paraît, et tout est plus complexe que l’on pourrait croire… Et c’est en avançant dans ce roman qui croyez moi deviennent de plus en plus prenant que l’on découvre le pot aux roses, très bien amené. Pour ce faire, les actions qui sont proposées par l’autrice sont très bien amenées apportant un réel dynamisme au récit qui transparaît parmi les descriptions. 

Les personnages tirent également leur épingle du jeu. C’est particulièrement le duo qui va se charger de résoudre le mystère qui est le plus présent et qui va nous donner le ton. Car il est vrai qu’entre l’excentrique Prospérine et le BCBG Honoré, on n’a pas le temps de s’ennuyer d’un iota et c’est tant mieux. Même s’ils sont tous deux très attachants, ma préférerence est allée au frère de l’héroïne à qui j’ai pu parfaitement m’identifier. Ce duo renforce si l’on peut dire porte véritablement le roman entier, et rencontre des aléas qui leur permettre d’en sortir d’autant plus soudés. 

Et la plume dans ce roman imbriqué, qu’en est il ? Et bien là aussi j’ai été agréablement surprise ! La totalité du roman est cohérent, et ce même avec le Roman dont prend soin le village. Le tout est très bien travaillé, si bien que les allers retours semblent naturels. La pointe de romance est dosée à sa juste valeur, puisqu’elle ne l’emporte pas sur tout le reste mais est présente pour le bonheur de certains. 

Un roman très immersif, parfait pour n’importe quel Bookworm.

#ISBN9782957023745

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s