Chronique : Le Sang et la Cendre

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle du Sang et la Cendre de Jennifer L. Armentout publié chez De Saxus.

Résumé éditeur : Alors que la rivalité grandit entre deux royaumes ennemis depuis toujours, une jeune femme dont le destin était tout tracé voit ses certitudes voler en éclats, et plus que tout… son cœur.
Une pucelle…
Choisie depuis sa naissance pour inaugurer une nouvelle ère de son royaume, la vie de Poppy n’a jamais vraiment été la sienne. Ses parents ont été tués quand elle était jeune et elle vit depuis recluse et surprotégée. Une vie solitaire, sans être touchée ni même regardée, sans contact avec l’extérieur et avec un seul moment à attendre : le jour de son Ascension.
Un devoir…
L’avenir du royaume tout entier repose sur les épaules de Poppy, mais elle n’est pas sûre de vouloir de cette destinée. Parce qu’elle a un cœur, une âme et qu’elle préfèrerait combattre les créatures qui ont causé son malheur. Et quand Hawke, un garde d’honneur chargé de la protéger jusqu’à son Ascension, fait irruption dans sa vie, il remet en question ses croyances, jusqu’à la tentation de l’interdit.
Un royaume…
Abandonné par les dieux et craint par les mortels, un autre royaume déchu se soulève, déterminé à reprendre ce qui lui est dû par la violence et la vengeance. Et alors que la menace se rapproche, Poppy est non seulement sur le point de perdre son cœur et d’être jugée indigne par les dieux, mais aussi sa propre vie à mesure que tout ce qui constituait son univers s’écroule inexorablement.?

On a retrouvé Finley à l’orée de la Forêt sanglante, ce soir.

Jennifer L. Armentout

Encore une fois, dans ce roman, l’univers est très développé, ce qui permet au lecteur de bien comprendre les tenants et les aboutissants de l’histoire, sans compter le personnage principal et son rôle. Il est certes complexe, et très longuement mis en exergue par les descriptions qui ponctuent le récit, mais cela ajoute du charme à la lecture, puisque ces éléments ne sont pas trop présents par rapport à l’histoire selon moi. 

Cette histoire est par ailleurs assez étonnante, bien que certains éléments ne sortent pas de l’ordinaire. Si l’on retrouve des enjeux politiques assez communs, certains des éléments clefs sortent de l’ordinaire, ce qui apporte des éléments intéressants pour l’intrigue. La plupart d’entre eux sont portés par des actions très addictives. Bien quélles ne soient pas présentés sans discontinuer, on a tout de même des vagues qui renforcent l’addictivité du roman. 

Par ailleurs, l’une des forces de l’histoire correspond au personnage de Poppy. Et ce personnage principal n’est pas du tout commun, loin de là. Le caractère majeur de ce personnage réside dans son ambivalence entre son rôle de Pucelle et sa personnalité de feu. Et c’est sur cette caractéristique que repose la majorité du roman. Mais il ne s’agit pas du seul élément passionnant dans ce roman, nombreux sont les personnages attachants, et marquants, bien que certains ne restent pas assez longtemps dans le roman à mon goût. 

Le dernier point assez intéressant est la plume de l’autrice, qui permet de poser une atmosphère toujours adaptée aux éléments et révélations du roman, bien que certaines soient prévisibles voire très prévisibles. J’espère d’ailleurs ne pas trop voir venir les éléments du second tome, du moins pas autant que le premier. Par ailleurs, l’autrice  nous propose une belle réflexion entre les jeux politique sur la valeur du destin et sur notre volonté. 

Une histoire explosive et caractérielle, à l’image du personnage principal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s