Penché sur le bar, Retvenko plongeait son nez dans son verre sale.

Leigh Bardugo

Surtout, si vous n’avez pas lu le premier tome, ne vous aventurer pas plus loin, je risque de spolier un peu…. Vous voilà prévenus ! Ils vous avaient manqué les Dregs ? Parce que moi beaucoup ! Et je suis ravie de les retrouver avec cette nouvelle aventure. Enfin, nouvelle, peut être pas tant que ça. En réalité, il s’agit plutôt de la suite de l’aventure précédente, puisqu’on reprend l’histoire aux environs du plot twist incroyable du premier tome. Et je dois dire que ça fait plaisir, surtout quand on enchaine ce tome avec le précédent. En effet après leur éclatante victoire au Palais des Glaces, les Six of Crows ne se doutent pas de ce qui les attend en rentrant à Ketterdam. Leur énorme gain, celui qui leur était promis, leur passe sous le nez et on ne peut pas dure que cela réjouisse particulièrement Kaz. Car en plus de perdre énormément d’argent, ce qui le met déjà passablement en colère, sa tête, ainsi que celle de ses autres acolytes, est mise à pris et une grande chasse à l’homme se déroule dans toute la ville, ce qui rend chaque mouvement assez difficile. Mais il faut bien plus à ce groupe pour abandonner, car ils ont encore de quoi se battre, et ça va chauffer !

D’abord, commençons avec une bonne nouvelle : ce n’est (peut-être) pas la dernière aventure des Dregs ! Eh oui, Leigh Bardugo elle même a confirmé qu’elle réfléchissait à écrire un nouveau tome 3 alors, croisons les doigts très fort ! Bon, pour en revenir au tome dont on parle, le dernier du diptyque à ce jour, il reprend l’histoire juste après le premier tome ce qui permet au lecteur d’enchainer les deux tomes sans une attente (beaucoup trop) longue. Parce que croyez moi, on ne peut pas attendre longtemps avec une fin pareille. Et ce livre est à la hauteur de nos attentes. Le premier opus mettait déjà la barre très haut, bien plus haut que la première trilogie Grisha de l’auteure, mais celui-ci explose tous les pronostics. L’histoire est absolument explosive, du début jusqu’à la fin : chaque événement s’enchaine d’une façon spectaculaire et frénétique jusqu’au dénouement qui est selon moi parfait selon tous les points. Le lecteur est pris dans un tourbillon de mots qui ne lui permet jamais de lâcher le livre, pas avant la fin en tout cas (et croyez moi, ce n’est pas très pratique quand on lit entre deux cours, surtout quant ils commencent) La plume de l’auteur, toujours aussi parfaite, permet de donner encore et toujours plus (bien que je ne pensais pas ça possible) vie aux personnages principaux. Bien que le lecteur les côtoie depuis le premier tome, il découvre de nouvelles interactions, de nouvelles facettes de leur personnalité, de leur passé. Leigh nous fait passer par bon nombre d’émotions liés à ces derniers, bien trop divergentes et qui s’enchainent si vite que l’on n’a pas vraiment le temps de réaliser tout ce qui se passe. Ainsi, chaque événement est ressenti puissance 6 par le lecteur, ce qui rend le récit tellement prenant. Après un tournant majeur, l’atmosphère dense, tout comme l’intrigue grâce au suspense qui reste égal à lui même rend l’univers encore plus profond et absolument passionnant. 

Bref, une aventure frénétique et magistrale

Une réflexion sur “Chronique : Six of Crows T2 ; La Cité Corrompue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s