Chronique : Akata Witch

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui je vous parle d’un roman jeunesse original Akata Witch de Nnedi Okorafor publié chez l’école des loisirs.

Résumé éditeur : Mon nom est Sunny Nwazue et je perturbe les gens. Je suis Nigériane de sang, Américaine de naissance et albinos de peau. Contrairement au reste de ma famille, j’ai des cheveux jaune paille, la peau couleur « lait tourné » et des yeux noisette. Être albinos fait du soleil mon ennemi. Ma peau brûle tellement vite que j’ai parfois l’impression d’être inflammable. C’est pour ça que je n’ai jamais pu jouer au foot, alors que je suis douée. Je ne pouvais le faire que la nuit. Bien sûr, tout ça, c’était avant cette fameuse après-midi avec Chichi et Orlu, quand tout a changé. Maintenant que je regarde en arrière, je vois bien qu’il y avait eu des signes avant-coureurs. Ce n’est pas comme si des choses bizarres ne m’étaient pas déjà arrivées. Rien n’aurait pourtant pu me préparer à ma véritable nature de Léopard. Être un Léopard, c’est posséder d’immenses pouvoirs. Si j’avais su en les acceptant qu’il me faudrait sauver le monde, j’y aurais peut-être réfléchi à deux fois. Mais, ce que j’ignorais alors, c’est que je ne pouvais pas empêcher mon destin de s’accomplir.

J’ai toujours été fascinée par les bougies.

Nnedi Okorafor

Le bandeau qui se trouvait sur le livre m’a peut être un peu guidée pour mon choix (après tout, c’est conseillé par le maitre), mais je n’ai absolument pas regretté mon achat, à aucun moment !

Tout d’abord, il faut signaler le style de l’auteure, assez unique en son genre. D’origine africaine, elle dépeint parfaitement les problèmes que peuvent avoir les Afro-américains au sein des Etats-Unis, par rapport aux différentes réflexions qu’ils peuvent recevoir, mais également en Afrique même, où ils se déchirent également pour des questions d’origines. Ainsi, elle dénonce les différentes difficultés que l’on peut trouver et c’est ce message qui souligne de beaucoup l’importance de la diversité. Il est vrai que l’on trouve, malheureusement peu de personnages Noirs héros des romans de fantastique et ce changement est véritablement bienvenu.

Pour ce qui est de l’univers, je le trouve vraiment original. Tout d’abord, l’action se passe en Afrique, au Nigéria plus précisément. Et comme je l’ai dit précédemment, on ne voit pas beaucoup ces paysages dans la littérature, ce qui apporte un changement très bienvenu, tant dans les paysages comme les coutumes. Ainsi donc, on plonge littéralement à la découverte d’une toute nouvelle civilisation, ce qui apporte déjà un grand intérêt, mais à cela on ajoute une dimension fantastique très importante et très originale.

D’ailleurs, le coté fantastique apporte une belle dimension à l’histoire : par les croyances nigérianes, l’histoire prend un coté magique et fantaisiste très agréable. Par cette dimension, on plonge directement dans le roman aux teintes très colorées. Les différents rebondissements qui parsèment le récit relançant les quelques rares moments de ralentissement.

Enfin, les personnages sont vraiment incroyables. Certes ils sont peut être un peu jeunes (loin des 17 ans que j’imaginais lorsque j’ai vu la couverture), mais ils sont vraiment très attachants. Chacun possède un talent unique et une personnalité qui va avec, ce qui rend leur quatuor unique en son genre. Au sein de ce groupe très divers, de nombreuses relations se nouent au fil des pages, plus ou moins solides, plus ou moins positives. Ces derniers sont très présents et portent complètement l’histoire, par leurs réactions plus ou moins prévisibles. Ainsi, ils apportent une véritable diversité, même au sein de la communauté black (ne serait-ce que l’albinos Sunny) ce qui apporte une vraie pierre au paysage littéraire.

Bref, un très bon roman qui ouvre sur un univers encore jamais vu !

3 commentaires sur “Chronique : Akata Witch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s