Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de ce roman fantastique et policier vraiment excellent qu’est Zaigo de John Renmann (merci à lui pour l’envoi)

Résumé éditeur : Guadeloupe.Ville de Sainte-Anne.Un étudiant est retrouvé mort sur la plage, le corps entièrement momifié.Tout autour du cadavre, d’étranges empreintes laissent penser que le tueur était pourvu d’un sabot de bouc.Appelés sur les lieux, les inspecteurs Nicolas Rousseau et Marie Kancel se lancent dans une enquête dont les premiers éléments semblent révéler le côté surnaturel. Très vite, les meurtres s’enchaînent, avec pour seules victimes des hommes jeunes dont le corps sera méticuleusement momifié.Après GECKO, cette seconde enquête des Gwada Cops nous immerge à nouveau dans les croyances populaires antillaises

J’avais vraiment hâte de continuer cette histoire que Gecko nous avait introduite, et je n’ai pas été déçue à un seul instant !

Encore une fois, je ne peux que saluer la plume de l’auteur dont je me délecte avec plaisir à chaque fois. En bon maître de son œuvre, l’auteur s’applique à créer une atmosphère particulièrement sombre et pesante. Il s’applique au fur et à mesure de son récit à intriguer le lecteur en lui donnant de nouveaux indices mais en ajoutant également d’autres éléments qui rendent l’enquête de plus en plus complexe, si bien que le lecteur se laisse facilement berner quant à l’identité du grand coupable. C’est pour cela que cette plume est aussi qualitative : on plonge sans hésiter dans l’histoire, cherchant de plus en plus dans les détails transcrits, ce qui rend cette histoire vraiment très addictive.

En parlant de l’histoire, il faut également saluer l’enquête proposée : mêlant encore une fois fantastique et policier, le lecteur ne sait exactement de quoi il en retourne qu’à la fin du récit. Ce dernier est d’ailleurs composé de bon nombres d’actions très bien décrites et qui s’enchaîne parfaitement, ajoutant encore au côté addictif. Cet enchaînement est si bien fait que le lecteur ne fait que de douter de ses certitudes s’il en a : rien est moins sûr et chaque chose est enveloppé d’une brume qui entraînent un doute presque constant chez lui, tout comme chez les personnages.

Bien que l’on retrouve les même personnages que dans le tome précédent, je trouve qu’ils se sont beaucoup plus ouverts à nous : on en apprend un peu sur le passé de Nicolas, et sa relation avec Marie en prend un coup. Bien que tout reste relativement toujours dans une petite brume mystérieuse dont l’auteur a le secret, je trouve que cette recherche parallèle est parfaitement bienvenue, même si elle nous éloigne de l’enquête du cœur du roman (et nous en distrait, soyons honnêtes). Cette fois-ci, je trouve que le personnage de Marie a le plus changé, surtout dans sa perception de Nicolas (certes lui aussi change un peu qui ne fait que vaciller. De ce fait, on perçoit un changement dans leur relation, un changement qui ne se présente réellement qu’à la fin du tome.

Pour vous parler très rapidement du final (promis, je fais court) j’en suis absolument effarée, surtout par rapport aux dimensions qu’il prend par rapport à la prochaine enquête qui s’annonce particulièrement croustillante. Je ne sais pas comment ça va se dérouler, mais j’ai vraiment hâte de lire ça !

Bref, une très bonne enquête qui nous en apprend plus sur le duo principal !

Une réflexion sur “Chronique : Gwada Cops T2 ; Zaigo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s