Chronique : Une couronne d’os et d’épines #PLIB2022

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de Une couronne d’os et d’épines d’Emily Norksen publié aux éditions les trois Normes.

Résumé éditeur : Servir le royaume qu’importe le prix, qu’importe le moyen.
Bien au Nord, sur le royaume de Cnàimh, les Dieux, les Anciens et le Os veillent. Le souvenir du roi Teodor dit le Boucher hante toujours ses habitants. Pour survivre aux hivers glacials du dieu Wyrn, ces terres doivent rétablir les alliances défaites sous la lame des conquêtes du feu dirigeant sanguinaire.
Nayla appartient au sang sombre, la chamane l’a désignée ainsi lors de son rituel de passage. Corbeau, elle devra devenir.  Elle doit rejoindre cet ordre de femmes pour devenir les yeux et les oreilles du roi des Os, Ingvar le Juste. Guidée par la Reine des Corbeaux, Frihër Agn, Nayla devient Nå, son héritière.

Le titre de ce livre donne plutôt bien le ton de cet univers de fantastique brut. Car dans ce roman, on est loin des robes en flanelle et du rose (sauf pour ce qui est de la plante, la on retrouve bien l’idée), puisqu’on centre presque exclusivement le récit sur des intrigues politiques très complexes. Dès le début du roman, le lecteur est plongé dans la vie de Nayla, une jeune fille au sang sombre, destinée à une vie au service du roi, une vie de diplomate espionne si vous le voulez. Le lecteur suit alors cette vie grâce à de très nombreuses et longues descriptions qui pourront peut être rebuter le lecteur et ralentir sa lecture. 

Qui dit intrigues politiques, dit nombreux rebondissements et nombreuses surprises. Et de ce côté là, je peux vous assurer que vous êtes servis. Du moins, dans une deuxième partie du roman, où les révélations s’enchaînent comme des gâteaux dans un anniversaire d’enfant. Il est vrai que dans un premier temps, notamment pendant la formation de l’héroïne, les actions se font rares, puisque les sont plus basées sur la durée, plus linéaires. En revanche une fois le roman lancé, et si l’on fait abstraction des descriptions très longues (oui, ça m’a marqué), on se délecte avec plaisir de ces intrigues sans fins, tissées les unes aux autres telle une toile d’araignée dans laquelle notre héroïne semble être prise au piège, à moins qu’elle ne contrôle elle même la toile ? 

Il est vrai que ce qu’il y a de marquant avec notre héroïne, c’est son caractère bien trempé, ses idées bien arrêtées et sa volonté sans faille. Cette jeune fille sait ce qu’elle veut et va tout faire pour y parvenir. Et c’est exactement pourquoi on l’apprécie autant : elle est de ces femmes fortes qui peuvent faire notre fierté. A côté d’elle gravitent bon nombre de personnages tous différents et pourtant tous attachants (enfin presque). Chaque caractère est unique en son genre, on peut ainsi plus ou moins facilement entrer dans leurs esprits et les comprendre. Par ailleurs, j’aimerai saluer le travail fournit dans les relations qui lient tout ce beau monde : le réalisme est très bien poussé puisque chacune évolue à son rythme, dans une direction qui lui est propre, le rendant tout simplement uniques. 

La plume de l’autrice est également à saluer. Elle arrive à créer une atmosphère très réaliste, ce qui facilite au lecteur l’entrée dans son roman, puisque  cela lui permet de s’identifier au personnage principal et de comprendre rapidement les tenants et les aboutissants de la situation. En effet, cette dernière est parfaitement adaptée aux révélations qui se succèdent  ainsi qu’aux personnages ce qui facilite la lecture et la comprend besoin du lecteur. Un autre côté que j’aimerai mettre en valeur correspond à l’utilisation du pronom iel pour un personnage non binaire. C’était une première pour moi et j’ai été agréablement surprise (et c’est peut être pour ça qu’iel est l’un de mes personnages préférés…)

Bref, un roman fantasy qui finit par nous emporter dans un maelström d’actions 

#ISBN9782492118043

Publicité

Un commentaire sur “Chronique : Une couronne d’os et d’épines #PLIB2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s