Chronique : Black Butler Arc 7 ; Public School

Flûte ! Je vais être en retard !

Yana Toboso

Ciel et Sébastien se sont introduits dans une école privée renommée. Le majordome s’est ainsi transformé en maître et le maître en élève. C’est le début de la vie au dortoir ! Les gilets colorés portés par les quatre préfets qui règnent sur le collège attirent l’attention… Bonne nuit Phantomhive !

Cet arc est vraiment l’un de mes préférés, et l’un des plus drôle ! Ciel est dans une posture dont il n’a absolument pas l’habitude et qui le met quand même assez mal à l’aise, pour le plus grand plaisir de Sebastian, jouant une fois de plus le rôle du percepteur et du lecteur (qui, soyons honnêtes, se délecte de cette situation avec autant de plaisir que Sebastian) La complicité des deux personnages principaux est encore à l’oeuvre ici, donnant une profondeur à l’histoire absolument incroyable. Après tout, ce n’est pas tous les jours que nous avons affaire à une disparition royale. Dans un univers absolument inconnu pour Ciel comme pour le lecteur, l’histoire prend une nouvelle fois un beau tournant, emboitant avec une facilité incroyable les différents éléments des arcs précédents (notamment celui du Luxury Liner) pour les ajouter à la série. C’est vraiment à partir de cet arc que l’on prend conscience de tout l’ampleur de l’histoire qui nous permet de nous impliquer véritablement dedans, prenant cas des personnages et des actions. Le lecteur en est d’autant plus impliqué, complètement plongé au sein de ce récit palpitant et incroyable. Les personnages secondaires, nouveaux pour la plupart sont également très présents et ont une utilité parfois très étonnante, donnant encore plus de profondeur au récit. Le fait qu’ils ne restent pas qu’une toile de fond rend le lecteur encore plus apte à se plonger corps et âme dans l’histoire à s’imaginer accompagnant notre jeune héros. D’ailleurs le nouveau décors, complètement inédit possède un rendu magnifique, permettant encore une fois une plongée sans encombre dans le manga (c’est vraiment le maitre mot de cet arc !)

Bref, un arc avec un final assez étonnant


2 commentaires sur “Chronique : Black Butler Arc 7 ; Public School

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s