Les cris du public, au-dessus duquel je suis suspendue résonnent dans ma tête.

Hayley Barker

Bienvenue au Cirque de l’horreur, où de grands numéros se produisent chaque jour, produits par de fabuleux artistes prêts à tout pour vous en mettre plein la vue, même à en mourir ! Tout juste arrivé à Londres, il vient vous montrer ses nouvelles prouesses des artistes comme Hoshiko, la fabuleuse équilibriste ! Ca sonne plutôt bien, avec quelques paillettes, non ? Mais la réalité est toute autre… A Londres en 2045 la population est divisée depuis longtemps : d’un coté les Purs, l’élite originaire d’Angleterre et d’un autre les Bâtards, une sous-race discriminée et réduite à l’esclavage. Pour eux, il n’y a pas grand chose à espérer : retranchés dans des ghettos insalubres, ils se contentent d’essayer de survivre, se raccrochant à un espoir fou et illusoire : le Cirque, véritable lieu de prestige et de gloire pour ces personnes sans avenir. Là-bas, leurs noms seront peut-être acclamés par les Purs qui les adoreront jusqu’à leur mort, à laquelle ils ont bien l’intention d’assister. Car le Cirque n’est pas réellement une partie de plaisir, sous les paillettes et les strass se trouve un monde de danger où le moindre faux pas peut vous faire chuter, et Hoshiko en sait quelque chose… De son coté, Ben est un Pur de l très haute aristocratie et ignore beaucoup de ce monde qui lui est masqué. Sa sortie au Cirque dont il rêve depuis toujours va peut être pouvoir l’éclairer. Chacun de leur coté ils ne peuvent rien. Ensemble, ils peuvent tenter de renverser la situation.

Je suis complètement tombée amoureuse de ce livre. Il a absolument tout pour lui : une couverture à tomber par terre (si elle est magnifique, ne le niez pas) des personnages fantastiques, un univers incroyable et une histoire de compétition. Bien que le premier éléments soit complètement superficiel (mais ça a son importance pour donner envie de l’acheter), les 3 autres sont derrière pour maintenir la première impression du lecteur. L’entrée en matière du livre est assez originale je dois le dire : on commence par un moment immersif pout le lecteur, un numéro à couper le souffle très dangereux dans le point de vue de nos deux héros Hoshiko, qui effectue ce numéro et Ben qui l’admire bouche bée, qui finit en suspend, laissant entrevoir une catastrophe. Puis on retourne un peu en arrière, à l’origine de l’histoire. Et c’est ce mécanisme qui fait rentrer le lecteur dans l’histoire : en voulant savoir ce qu’il va se passer, il va devoir en apprendre plus sur l’univers, découvrir et s’attacher aux personnages pour revenir au moment fatidique et découvrir la suite. Selon moi, l’entrée en matière est très originale et super accrocheuse. Même si le lecteur se dirige un peu dans le noir au début, son retard est vite rattrapé grâce notamment à Hoshiko qui raconte toute l’histoire de cet univers, mais surtout des Bâtards, bien qu’elle lance aussi quelques infos sur les Purs, qui sont clairement moins représentés dans le livre. Grâce à Ben au contraire, on découvre le monde dans lequel ils évolue et la réalité du terrain. Et comme les deux points de vue s’alternent, le lecteur a une vision d’ensemble de cet univers impeccablement travaillé. De ce fait, le lecteur s’attache autant à ces deux personnages qui se présentent chacun avec ses défauts et ses qualités, qui évoluent au contact l’un de l’autre, au fil de leur relation (qui est absolument merveilleuse et exemplaire, il faut le souligner) Pour en revenir à l’histoire, je la trouve absolument inoubliable : chaque élément prend sa place et a son importance, les évènements s’enchainent rapidement si bien que le lecteur n’a à aucun moment le temps de s’ennuyer. Le rythme est effréné jusqu’au final que je trouve absolument parfait !

Bref, une histoire à ne rater sous aucun prétexte !

2 réflexions sur “Chronique : Show Stopper T1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s