Chronique : On a supermarché sur la lune

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle d’On a supermarché sur la lune de Sébastien Joanniez publié chez La Joie de Lire.

Résumé éditeur : « Il faut que je ressemble à l’image collée sur l’écran de ma génération. »
Au fil des pages du roman de Sébastien Joanniez, la voix de Rosa raconte. Les cours, les potes, la famille et les amours. La jeune fille se fraie un chemin à travers les méandres de l’adolescence. Dans ce carnet intime, le ton emprunte à la prose et l’adolescente jalonne ses propos de tentatives poétiques. Pour donner une note moins blues à son quotidien, Rosa monte un groupe de musique avec ses amis et explore ses talents de parolière. Le succès sera, peut-être, au rendez-vous… Mais Rosa tombe aussi amoureuse. Le trouble des premiers émois, et surtout la découverte de ses préférences, son amour pour son amie Lila. Quand cette dernière disparaît subitement, la narration devient celle d’un véritable road-movie. À la place de Thelma et Louise, Rosa et sa mère. L’espace clôt de la voiture permet à la mère et à la fille de nouer le dialogue, de mieux se comprendre.

Je suis en mode avion.

Sébastien Joanniez

L’univers que l’on découvre dans ce roman est très proche du nôtre, mais c’est le regard qui y est posé qui donne tout le ton du roman et l’originalité de ce dernier. De ce fait, le personnage principal constitue vraiment la clef de voûte du roman, puisqu’elle est à la foi narratrice et actrice de sa propre histoire. Ainsi, les descriptions qu’elle nous livre ont propre à sa perception du monde, une perception adolescente, qui rappellera peut être ces années à certain.e.s d’entre vous. 

L’histoire en soi n’a rien de véritablement trépidante puisqu’il ne s’agit « que » de la vie de cette adolescente fan de musique. Mais selon moi, il s’agit de bien plus une cela. Ce roman est pour moi une ode à la découverte de soi. Ainsi, au fil de son histoire, peut être pas aussi palpitante que les romans fantastique dont j’ai l’habitude de vous parler, on découvre en même temps que Rosa, qui elle est réellement. Cette découverte la mènera loin, dans l’espoir de retrouver son amour de jeunesse, quitte à organiser un voyage express avec sa mère, véritable point de frénésie de ce roman. 

Les personnages correspondent vraiment au point d’orgue de ce roman. Bien que l’on suive principalement la psyché de l’héroïne, d’autres personnes nous sont présentées de façon complexe et naturelle. Une belle diversité est également proposée, si bien que chacun peut trouver son compte et s’identifier. Mais le plus interessant dans ce roman, ce sont les interactions entre les personnages, qui sont pour moi beaucoup plus importants et interessant puisque c’est ainsi que ‘on découvre toute la complexité de Rosa e même temps qu’elle. 

Tout ceci est orchestré par la plume de l’auteur, qui fait vraiment le lien entre tous les éléments, et leur donne réellement envie. Les émotions sentiments et la psyché de Rosa prend vie à travers ses mots si bien choisi si poétique que cela touche le cœur du lecteur. De plus, l’auteur nous un des messages teintée de poésie, d’acceptation, et de beauté qui ne laisserai personne de marbre.

Un roman poétique, à lire sans conditions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s