Chronique : Ordo #PLIB2021

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle d’Ordo d’Anthony Combrexelle publié chez 404 éditions.

Résumé éditeur : Le pouvoir est dans le sang.
New York, de nos jours.
Dans l’ombre, les cinq familles de l’Ordo Magicae utilisent l’Obscur, une magie issue d’un monde démoniaque, pour étendre leur influence et diriger leurs affaires en ville.
Elles sont liées par le sang d’un même ancêtre, Ambrose Donosius, 356 ans et toujours vivant… jusqu’à aujourd’hui : le patriarche de cette  » mafia de la magie noire  » est tué lors d’un attentat surnaturel en plein Manhattan.
Cinq jeunes gens, fils et filles des dirigeants des cinq familles, sans perspective d’avenir face à des parents immortels, voient dans l’événement l’occasion de planifier un casse. Le cambriolage magique du siècle. Ils ont moins d’une semaine avant l’inhumation pour se préparer à infiltrer la Loge, le sanctuaire privé d’Ambrose. Leur objectif : voler la couronne d’un roi légendaire leur permettant de réaliser leurs vœux les plus secrets. De quoi devenir rois à la place des rois et, enfin, régner sur l’Ordo.

Il n’aimait pas ce que lui renvoyait le miroir.

Anthony Combrexelle

J’étais plutôt attirée par ce roman, avant de savoir qu’il était dans la sélection du PLIB, mais j’ai été assez déçue lorsque je l’ai découvert.

L’univers que j’y ai découvert n’est pour moi pas vraiment transcendant. On semble à première vue ne pas sortir de l’univers que l’on connait, mais peu à peu s’ajoutent quelques apports que je qualifierais de nombrilisme, puisque n’ayant pas une très grande importance pour le reste du monde, juste pour un groupe de personnages bien marqués. Les descriptions de leur coté sont trop peu présentes, apportant un vrai flou à l »histoire. Elles sont à mon sens beaucoup trop centrées sur les personnages, ce qui fait qu’on ne voit qu’un fragment de tout l’univers

En revanche, et c’est quelque chose que je ne m’explique pas, c’est que je trouve que les caractères sont assez flous et trop peu décrits. Les personnages sont alors peu humains et très hautains à mon sens. De plus, les nombreux personnages principaux peuvent peut être perdre le lecteur. Les relations qui les lient sont relativement en retrait, même si pour le bien de l’histoire elles reviennent sur le devant de la scène d’un seul coup, et ce de façon plus ou moins justifiée.

L’histoire est tout de même assez intéressante. L’intrigue est peut-être longue à se mettre en place mais elle est assez interessante, avec de nombreux actes secondaires, propre à certains personnages, peut être même trop nombreux. Par contre, les actions qui sont décrites sont un peu trop espacées, ce qui rend le roman trop long et trop mou à mon gout.

Enfin, l’atmosphère est relativement bien maitrisée par la plume de l’auteur, mais elle est selon moi trop peu présente, ce qui fait qu’elle n’apporte par vraiment de grandes choses à l’histoire. Les messages proposés sont trop peu présents et auraient pu être plus importants surtout que les insérer n’aurait pas été très complexe étant donné les nombreux moments qui auraient pu les accueillir.

Bref, une lecture qui m’a un peu déçue malgré son potentiel

#9791032403884

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s