Chronique : Extincta

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui je vous parle d’Extincta de Victor Dixen publié chez la Collection R. Résumé éditeur : L’espèce humaine disparaîtra dans 255 heures. Les pires prédictions climatiques se sont réalisées, le Grand Effondrement a eu lieu et presque toutes les espèces animales se sont éteintes. Les Derniers Humains se sont réfugiés dans les […]

Chronique : Cogito

Quand Roxane se décidera-t-elle a utiliser son cerveau ?

Victor Dixen

Dans un monde futuriste dans lequel les IA sont présentes en grand nombre et remplacent peu à peu les humains dans leur travail, plusieurs multinationales cherchent à se faire un nom en développant des instruments toujours plus à la pointe de la technologie. De ce fait, les humains sont obligés d’obtenir le BAC (Brevet d’Accès aux Corporations) afin de s’assurer un avenir correct. Malheureusement, il est assez difficile à obtenir (pas comme le nôtre actuellement) et est réservé à une élite studieuse. Roxane ne fait pas partie de cette élite : c’est une jeune fille qui n’arrive pas à étudier correctement et qui a basculé dans la délinquance en entrant dans un gang, les Clébardes. Pour toute excuse, elle a été touchée par une série de malheurs plus ou moins violents : une pupille constamment dilatée, la mort de sa mère, l’alcoolisme de son père, etc. Alors qu’elle essaie plus ou moins de revenir dans le droit chemin, elle est contactée par l’industrie Noosynth afin de tester un de leur nouveau produit en avant première. Cette entreprise centrée sur la nanotechnologie a inventé un moyen pour acquérir des connaissances (celles nécessaire pour le BAC) sans effort, parfait pour les personnes en situation d’échec comme Roxane. Roxane va alors accepter de tester cette nouvelle technologie mais sans savoir à quel prix.

Inscrit dans une France dystopique à souhait, ce livre parle de la place croissante que prennent les nouvelles technologie dans notre quotidien ainsi que de son impact sur la vie quotidienne et sur la santé. En clair, je le conseille à tous les fans de dystopie mais aussi de SF qui sauront très sûrement trouver leur compte.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre : à peine acheté, déjà dévoré (ou presque). Déjà, l’ennnnnoooorme point positif c’est sa beauté. Je sais, on ne juge pas un livre à sa couverture, mais même quand on l’ouvre il est absolument divin : la mise en page est très jolie et permet de différencier facilement les différentes parties, chaque nouvelle partie a sa propre page de grade avec une énigme à chaque fois (enfin, plutôt un labyrinthe comme on trouve derrière les paquets de céréales) et j’adore ça !! Bon bien sûr, l’emballage seul n’implique pas forcément un coup de cœur (même si les énigmes donnaient un très bon point), l’histoire, l’univers, les personnages, tout l’impliquait ! L’univers est superbement bien représenté grâce aux différents schémas présents en bonus (mon préféré reste quand même les îles par leur nom et leur représentation, j’adore). Chaque élément inédit (et il y en a) se voit bien expliqué au moment de son intronisation ce qui permet au lecteur de se retrouver facilement dans l’ouvrage. L’histoire quant à elle, c’était de la bombe ! Même si les péripéties sont assez lente lors de la mise en place de l’univers et des objectifs, elles vont crescendo afin d’atteindre un point de non retour, à partir duquel le lecteur ne peut que s’accrocher à ce livre, priant à la fois pour connaître la suite rapidement et à la fois pour ne pas le terminer trop tôt. Comme je découvrais la plume de cet auteur, je n’avais absolument aucun apriori sur ce livre, sa façon de le traiter ni sur sa plume. Celle-ci rend tous les éléments véritablement vivants (surtout grâce aux références cachées par ci par là et que j’ai trouvé très amusant et placé pile dans le mille pour ce qui est de l’histoire) : Roxane et les autres personnages sont ultras présents et réaliste à tel point que le lecteur arrive à se les représenter mais aussi à se reconnaître en eux en partie. Et c’est grâce à ça que Victor Dixen arrive à faire prendre conscience de la place très importante et grandissante de la technologie dans nos vies.

Bref, un roman dystopique qui fait prendre conscience de certaines vérités !