Chronique : Le Bureau des affaires occultes

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle du Bureau des affaires occultes d’Eric Fouassier publié chez Albin Michel et que j’ai pu découvrir en audiobook chez Audible.

Résumé éditeur : Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.
Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime.
Car la science qui progresse, mêlée à l’ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l’irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.
Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d’un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ?
Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ?
Qui est le chasseur, qui est le gibier ?

Affronter sa peur.

Eric Fouassier

Lorsque j’ai téléchargé cet audiobook je ne m’attendais pas à être propulsée dans un univers aussi richement travaillé et pourtant, croyez moi, ça en vaut le détour. Des l’ouverture du livre, on est plongés dans un univers sombre et mystérieux qui marque bien le cadre lointain dans la suite du roman. Plongé au cœur des années 1830, le lecteur peut découvrir une société réaliste, avec tous les codes et tout ce à quoi on pourrait s’attendre. Je tends à saluer la rigueur qui a fallut à l’auteur afin de réunir toutes informations pour créer un roman réaliste. 

Cette histoire est incroyable. Je l’ai adorée, franchement je suis bluffée. Le lecteur est pris en tenailles par cette enquête, plus complexe qu’il n’y paraît. La narration était fluide :chaque élément est présenté de façon innocente afin de garder le lecteur en haleine jusqu’à la fin du roman qui est je dois l’avouer vraiment très réussie. Ainsi, il ne faut pas se fier aux premiers chapitres qui peuvent être perturbants. J’ai moi-même douté de là où l’auteur voulait nous emmener… De plus, le passé sombre du personnage principal se mêle élégamment à l’enquête, ce qui permet d’en apprendre beaucoup et de comprendre bon nombre de ses actions. 

Il est vrai que Valentin Verne est un sacré personnage. Je ne vous dirai strictement rien afin de ne pas vous gâcher la surprise, mais je peux vous assurer que vous n’êtes pas au bout de vos peines, bien au contraire… J’ai vraiment bien accroché avec lui, une fois que j’ai bien appris à le connaître : dévoué à sa cause, rebelle, gentleman et… beau garçon, il fallait quand même le souligner. Autour de lui gravitent bon nombre de personnages uniques en leur genre également, mais tout aussi attachants (je pense notamment à Aglaé qui m’a fait forte impression). Malgré tout, le roman est centre sur le personnage de Valentin et sa quête de réponse aux deux problèmes qui le tourmentent. 

L’auteur sait exactement ce qu’il fait, et il le fait bien. Vraiment très bien. L’atmosphère est toujours travaillée idéalement : un prologue sombre enclenché afin de nous intriguer dès le début et planter de décors de l’enquête pas tellement officielle et un premier chapitre frappant afin de mettre en place la deuxième enquête, celle qui occupera la majeure partie de l’ouvrage. Les chapitres décidés à la lecture d’un journal sont vraiment horribles et le travail sur le sous entendu est très prononcé (car aucune des horreurs n’est directement écrite dans le livre, attention néanmoins aux TW). D’au autre côté, j’aimerai saluer le travail de l’auteur dans la mise en place des différents éléments de ce roman : les avancées scientifiques comme les évènements historiques sont parfaitement documentés, avec des pistes de lecture à la fin permettant au lecteur de développer sa lecture s’il le souhaite.

Une fiction historique prenante et pleine de surprises

Un commentaire sur “Chronique : Le Bureau des affaires occultes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s