Chronique : Je vais buter mon boss

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de la romcom d’A. D. Martel je vais buter mon boss publiée chez J’ai lu.

Résumé éditeur : À vingt-six ans, Christine Janssens n’a pas de boulot et se laisse vivre, or il est grand temps qu’elle se prenne en main. Aussi, la mort dans l’âme, elle candidate à un poste d’assistante dans une très grosse firme. Jupe-tailleur-escarpins… très peu pour elle, mais elle décide malgré tout de tenter sa chance. Seulement voilà, le jour J, c’est en retard, essoufflée et moite de sueur dans son joli chemisier blanc que Chris arrive pour passer l’entretien. Et, comble de l’horreur, dans la salle d’attente, elle se retrouve entourée de premières de classe et de pimbêches. À croire que cet emploi à pourvoir est le job du siècle ! Et Chris ne croit pas si bien dire, car, contre toute attente, elle est retenue et se voit même proposer une offre « en or ». Elle ne sera pas une simple employée chez Electronic Dreams mais l’assistante personnelle d’Andrew Hopkins, le P-DG n°2 de la boîte, un don Juan qui aime avoir toutes les femmes à ses pieds. Face aux mises en garde du recruteur, Chris rit sous cape. Si ce bellâtre de Hopkins pense la mettre dans son lit, il se fourre le doigt dans l’oeil. De reparties cinglantes en petits coups foireux, qu’à cela ne tienne, notre féministe n’a pas dit son dernier mot !

Je frotte mes mains sur ma jupe.

A. D. Martel

Loin des histoires Fantasy habituelles, A. D. Martel s’essaie a la comédie romantique et nous propose ce roman qui prend place dans une Belgique bien connue. De ce fait le lecteur se retrouve plutôt bien dans cette histoire, aux rythmes qui lui sont familiers, avec des lieux qu’il côtoie tous les jours. Le ton léger utilisé pour nous immerger dans l’histoire fonctionne alors particulièrement bien et renforce l’attirance du lecteur. De ce fait, peu de descriptions sont réellement dédiées à la mise en place de l’univers, ce qui rend l’histoire très aérée et plus prenante. 

L’histoire sort tout de même de l’ordinaire de ce à quoi on pourrait s’attendre en lisant une comédie romantique. Parce que cette fois-ci on est bien loin des clichés : l’accent est d’ailleurs cent fois plus mis sur la comédie que sur le romantique. Bon on voit arriver la relation de fin un peu facilement, c’est vrai, mais certainement pas tous les autres aspects du roman, notamment ce que cache le séduisant Andrew. Cet élément est en effet presque au cœur du roman (normal, puisque l’héroïne est sa secrétaire) et apporte beaucoup d’action, qu’elles soient drôles ou plus tendues. Et ça contribue à rendre ce roman très addictif. 

Il faut d’abord que l’on parle très sérieusement du personnage principale que j’ai vraiment adorée. Christine est mordante (au propre comme au figuré), pleine d’humour et ne se laisse pas faire. Une vraie furie, mais on l’aime pour ça ! Elle apporte beaucoup au comique de ce roman, est très attachante (certains lecteurs peuvent également s’identifier à quelques unes de ses facettes). Ses interactions avec ses supérieurs et en particularité son boss Andrew ont généré de nombreux éclats de rire. Ce dernier est d’ailleurs aussi attachant, à sa manière (pas au début, en tous cas pour la féministe en moi, mais son passé améliore un peu son caractère…). 

Comme toujours, je n’ai que des éloges à faire pour la plume de l’autrice. Même si c’était sa première fois, sa tentative dans la comédie romantique est plutôt réussie je trouve. En tous cas, les objectifs sont atteints : le lecteur rit des situations cocasses et finit par s’attendrir en voyant les deux tourtereaux se rapprocher, même si ce rapprochement était peut être un peu rapide pour moi (En réalité, il s’agit de la première fin proposée, alors que le livre était encore auto-édité. Pour la publication chez J’ai Lu, d’après ma discussion avec A. D., ça a l’air d’être moins abrupt). Le plus souvent légère, l’atmosphère est donc très bien travaillée, toujours adaptée aux révélations et aux actions. Et les messages qu’elle fait passer, c’est super bien fait comme toujours !

Une comédie romantique pleine de rebondissements. 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s