Chronique : Le reflet des dieux

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle du Reflet des Dieux d’Elena Tenace publié chez Empaj éditions.

Résumé éditeur : Apollon et Artémis, jumeaux de Zeus, sont, comme leurs semblables, prisonniers de l’Olympe. Oubliés des humains, ils souhaitent plus que tout percer les mystères de la Terre dont ils sont sans nouvelles. L’arrivée de Joe, le dernier de son espèce à croire aux dieux grecs, va bouleverser leurs plans. Avec l’aide de Thot, dieu égyptien du Savoir, ils sont alors confrontés au plus grand périple de leur existence : un retour sur Terre après des siècles d’absence. Comment réagiront-ils face à ce nouveau monde à l’agonie, dans lequel la Nature et les Hommes sont devenus de féroces rivaux.

Elle tenait fermement la main de son petit-fils, comme si cette proximité pouvait éloigner de lui la mort qui rôdait à son chevet.

Elena Tenance

Alors, si vous me dites que vous avez déjà découvert un univers semblable à celui-ci, je veux que vous me donniez la référence ! Et oui, cette fois-ci, on fait dans l’original : certes un peu de mythologie, mais pas uniquement grecque, presque toutes sont présentes, bien que ce soit plus ou moins marqué. De plus, le roman nous permet de découvrir le monde des dieux, mais également une Belgique qui ne nous est pas inconnue (pour peu que vous connaissiez la Belgique bien sûr) 

L’histoire qui nous est proposée sort également des sentiers battus : loin d’une quête pour les demi-dieux, pleine de sang et de sacrifices, on découvre les pérégrinations de divinités variées, à la recherche de réponses à leurs questions. Et bien que cette quête soit au centre du roman, leurs pas vont les mener à d’autres passages variés, plus en relations avec les préoccupations des humains qu’ils croisent. Le tout est amené et tissé d’une main de maitre, si bien que l’on a du mal à lâcher ce roman…

Les personnages correspondent à une part importante de l’attrait du roman, puisqu’on suit des dieux que l’on a l’habitude de reconnaite dans les romans, mais qui sont rarement mis au premier plan à savoir Artémis, Apollon (je vous entend déjà le dire, oui, il a eu son moment de gloire avec Les travaux d’Apollon de Rick Riordan, mais celui-ci est tout à fait différent) et Thot. A ce trio central très développé et très travaillé, s’ajoute un humain pas comme les autres Joe, qui est attachiant, avec son coté comique, parfois un peu trop présent. A coté d’eux, d’autre divinités font leur apparition : Hermès, Héra, Zeus, de manière très juste. D’ailleurs, un petit encart nous présente les référence et les mythes qui sont attachés aux personnages mentionnés, et je trouve que c’est une vraie bonne idée, et bien faite qui plus est ! 

Pour finir, je vais parler de la plume de l’auteur que j’ai trouvé sympa, mais qui ne conviendra pas à tout le monde selon moi. Parfois un peu brut de décoffrage, elle met néanmoins parfaitement en valeur l’atmosphère qu’elle met en place autour des évènements du récit. Malgré tout, cet effort est à certains moments réduit à néant par l’apport d’éléments annexes, certes très sympas tels que les articles de blog (ou dans une moindre manière les explications mythologiques) qui ont tendance à sortir le lecteur de son immersion. D’un autre coté, l’autrice apporte une véritable réflexion sur notre société actuelle au travers des yeux divins, et notamment sa dimension économique et écologique, ouvrant les yeux à son lectorat. 

Un presque coup de coeur pour ce récit mythologique empreint de messages essentiels 

Un commentaire sur “Chronique : Le reflet des dieux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s