Chronique : Demi-vie T1 ; Rupture

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle du premier tome de Demi-Vie intitulé Rupture de Magali Laurent publié aux Editions de Mortagne (merci à eux et à Babelio pour l’envoi !)

Résumé éditeur : La vie à temps partiel. Un mois d’éveil pour un mois de sommeil. Tel est le prix à payer pour survivre dans la Nouvelle Cité mondiale. Tout juste âgée de seize ans, Ysia doit quitter ses parents et devenir une Citoyenne à part entière. Beaucoup de changements rendent sa nouvelle réalité difficile : sa superviseuse est une femme froide et intransigeante, l’un de ses collègues l’épie pour une raison qu’elle ignore, et l’état de santé de son amie Kat se dégrade à vue d’œil, tout comme celui des autres habitants de son quartier. Et si tout cela était lié ? Que manigance le pouvoir en place ? Et qui est Driss, cette personne vivant à contretemps d’Ysia et partageant sa chambre ? Le Jardin où habite la jeune fille est une mécanique qui a fait ses preuves, mais quand l’intelligence artificielle au service des Citoyens se met à dérailler, c’est tout le système qui bascule. La rupture est proche. Le monde tel que le connaît Ysia touche peut-être à sa fin.

Ysia déteste dormir

Magali Laurent

Ce livre m’a rapidement intriguée et j’ai été ravie d’apprendre que j’allais le découvrir, même s’il m’a honnêtement un peu déçue globalement.

Tout d’abord, l’univers que l’autrice a décidé de nous faire découvrir est tout de même assez interessant. on ressent clairement une profondeur et ce dès les débuts du roman, nous prouvant qu’il y a bien plus à découvrir que ce qu’on nous laisse voir, et cette sensation se renforce et se justifie tout au long de la lecture. Malgré cela, son originalité sans failles nous promet beaucoup, tout comme l’idée de base, mais je suis quand même restée sur ma faim. En effet, les descriptions composent presque exclusivement ce roman, ce qui le rend très long et trop dense à mon goût. Ce choix alourdit de beaucoup la lecture et la rend désagréable.

L’histoire d’ailleurs en prend un gros coup. L’idée d’origine promettait beaucoup, et le résumé attise tout de suite la curiosité du lecteur. Mais ce dernier doit prendre son mal en patience pour découvrir le teaser su résumé dans le roman et doit avant cela passer par de nombreuses pages qui auraient pu être écourtées à mon sens car ayant peu d’incidence réelle sur l’histoire en elle même. En revanche, une fois la longue introduction passée, les événements s’enchainent agréablement et la lecture n’en n’est que meilleure. Les actions des personnages m’ont parfois semblé bizarres mais elles se justifient parfaitement et donnent un vrai coté surprise au roman.

Les personnages quand à eux m’ont un peu laissée de marbre. Mis à part le personnage d’Ysia, à laquelle j’au eu du mal à m’attacher, (allez savoir pourquoi…), j’ai trouvé que les autres personnages sont relayés à un arrière plan très dommageable. Même si certains avaient une vraie histoire et un objectif propre (je pense exclusivement à Sacha), ils ne sont que peu mis en avant, laors qu’il auraient pu être plus utilisés. D’un autre coté, j’ai été très surprise par un élément associé au personnage de Driss que je n’avais pas du tout vu venir, et j’en suis ravie, même s encore une fois il a été peu utilisé. Les relations restent elles aussi très superficielles, alors qu’il y avait de quoi leur donner une importance indéniable, et cela est vraiment dommage.

Enfin, l’atmosphère que crée l’autrice dès le début est très lourde, et elle est renforcée par les très nombreuses descriptions, ce qui pourrait rebuter le lecteur. De plus, elle ne s’ajuste par vraiment à l’histoire mais a plutôt tendance à l’écraser sous son poids. Le message qu’elle a voulut faire passer est en revanche très clair et très présent, bien qu’assez peu traité en réalité. En revanche, il reste discret et vraiment bien amené par rapport à l’histoire, bien que l’épilogue le ruine un peu.

Bref, une histoire assez sympa que j’ai aimé découvrir et dont je lirai la suite avec plaisir !

Un commentaire sur “Chronique : Demi-vie T1 ; Rupture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s