Chronique : Les Dossiers du Voile

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle des Dossiers du voile d’Adrien Tomas publié aux éditions Fleurus.

Résumé éditeur : Tia Morcese est policière dans une brigade un brin spéciale : la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris. Car, derrière le Voile ténu de la normalité se cachent sorciers, mages, vampires, loups-garous, djinns, dragons, trolls, gnomes… tout ce petit monde n’aimant rien tant que de se foutre sur la gueule à longueur de journées… et de nuits !
Son job ? S’assurer que les débordements de ces joyeux lurons ne déchirent pas le Voile qui dissimule leur existence au reste du monde. Son credo ? Une main de fer dans un gant en fer !
Et elle va avoir besoin de toute sa patience pour résoudre les différents meurtres et conflits méta-humains qui embrasent la capitale.
A côté de son impressionnante grande soeur, Mona Morcese pourrait (presque) passer pour une ado normale. Pourtant, cette jeune apprentie sorcière est loin d’avoir les yeux dans sa poche. Et quand elle tombe sur des informations-clés sur les affaires en cours de sa soeur, elle n’hésitera pas à mettre sa propre vie en danger…
Une double-enquête trépidante de l’autre côté du Voile !

Mona tira sur le col de sa robe.

Adrien Tomas

Si je l’ai lu, c’est grâce à ma participation à la rencontre avec Adrien Tomas, qui m’a donné envie de lire d’autres de ses romans, dont celui-ci ! Et je n’ai pas du tout été déçue !

Dans ce roman, l’univers reprend tout le folklore surnaturel et magique, tout ce qui est relativement commun, pour le mettre en scène dans ce qui ressemble fortement à notre société. Cette idée est vraiment sympa, originale (même si j’ai déjà lu quelque chose dans le genre), bien qu’elle reste globalement simple en apparence. Les descriptions que nous fournissent l’auteur nous permettent de bien nous immerger dans l’univers et d’en comprendre toutes les subtilités, plus nombreuses que l’on pourrait le croire au premier coup d’oeil. Elles ponctuent l’histoire plus qu’elles ne présentent l’univers, surtout lorsque l’on avance dans notre lecture. Bien qu’elles soient parfois un chouia trop importantes, elles ne ralentissent ni n’encombre le récit.

L’intrigue se met en place très lentement, par le biais de petits détails à première vue sans importance qui se combinent parfaitement de façon délicate et en douceur. Les actions elles aussi se mettent en place lentement, mais s’accélèrent avec les révélations par la suite. Elles apportent également un bon rythme au récit grâce à leur articulations, en lien direct avec l’intrigue. Cette dernière prend des tournants et des accents qui peuvent parfois sembler incongrus, mais elle reste agréable et renouvelle le récit.

Les deux personnages principaux, les soeurs, ont probablement les caractères les plus travaillés, mais les nombreux autres personnages secondaires sont aussi très variés. Ces personnages sont vraiment complets, avec des qualités mais surtout des défauts qui sont mis en valeurs élégamment. Cette complexité constitue l’attrait du récit, ainsi que son réalisme, ce qui contribue à l’attachement du lecteur à ces personnages. Bien que la plupart des relations existaient dès notre découverte du roman, leur force a une véritable implication dans ce dernier, et leur réalisme renforce celui du récit. Chacune d’entre elles sont uniques et permettent d’approfondir les divers personnages. De plus, celles qui sont construites sous nos yeux se mettent en place certes rapidement, mais tout de même de façon réaliste.

Pour finir, l’atmosphère qu’apporte la plume de l’auteur est assez discrète au début du roman, mais elle prend de plus en plus de place au fur et à mesure de l’avancé des révélations. Le fait qu’elle s’accorde parfaitement à l’histoire et aux tensions qui le parcourent apporte un vrai plus au récit. Les messages sont eux aussi assez discrets, et se rapportent aux révélations des personnages. Ils sont présents de manière assez délicate, comme toujours avec Adrien Tomas, mais permettent de mettre en exergue les valeurs familiales et la société dans laquelle nous vivons.

Bref, une super lecture intrigante et addictive.

Un commentaire sur “Chronique : Les Dossiers du Voile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s