Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle d’un roman du PLIB : La Ville sans Vent d’Eléonore Devillepoix publié aux éditions Hachette.

Résumé éditeur : A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

La vie est si fantastique qu’on s’étonne parfois de la voir se conformer, malgré les hasards et les incertitudes, à un plan décidé des années auparavant.

Eléonore Devillepoix

Lorsque j’ai découvert ce roman, j’étais vraiment motivée, il m’intriguait énormément. Mais je suis rapidement tombée de mon piédestal.

Il est vrai que l’histoire, vue comment elle partait, avec des éléments intrigants et sympathiques, me semblait vraiment originale et troublante. Alors, certes, j’ai trouvé l’histoire globalement sympathique, et j’ai quand même passé un bon moment globalement. Mais je ne l’ai pas trouvé transcendante : pour moi elle était trop longue, non pas à se mettre en place, mais pour avancer dans l’histoire, et surtout beaucoup trop prévisible, ce qui n’a pas arrangé ma lecture, loin de là !

Coté univers, en ranche, je l’ai beaucoup plus apprécié ! Par sa complexité, j’ai trouvé qu’il apportait une vraie dimension intéressante au roman, notamment par les détails que nous pouvons découvrir. En plus de cela, l’univers est ponctué de nombreux éléments qui accroissent son originalité. Cette dernière est également mise en valeur par la plume de l’auteure, une plume que j’ai globalement trouvée assez bonne, bien qu’elle n’apportent que peu de message plus profond à mon sens, sans compter l’atmosphère que j’ai trouvé peu travaillée, même si elle apportait un léger plus au roman.

Du coté des personnages, je les ai trouvés vraiment originaux et attachants. Les deux protagonistes, bien qu’ils soient drastiquement différents, sont comme les deux faces d’une même pièce et apportent une belle dynamique au récit. De plus, leur relation est vraiment réaliste : certes, elle se développe lentement, en prenant bien le temps, sans se presser, ce qui rend son évolution très plaisante à découvrir. Pour les personnages secondaires, même si les caractères et relations ne sont pas aussi abouties, le lecteur a tout de même de belles surprises qui rendent l’univers toujours plus profonde.

Bref, un roman relativement sympa, avec un univers très développé et des personnages réalistes

#isbn9782017108443

Une réflexion sur “Chronique : La Ville sans Vent #PLIB2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s