Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, on se retrouve de nouveau pour notre rendez-vous alphabétique, avec à l’honneur cette fois-ci la lettre B.

Auteur : B comme … Leigh Bardugo

Je suis sure que vous la connaissez. Assez célèbre (pour ne pas dire extrêmement célèbre) dans la littérature YA, nouvelle dans la littérature fantasy adulte, elle a façonné l’un de mes univers préférés : le GrishaVerse. Grâce à ses différentes séries qui se déroulent dans le même univers (les 3 tomes de Grisha, les 2 tomes de Six of Crows, et les 2 tomes (enfin bientôt) de King of Scars), elle bâtit un véritable monde, avec de nombreux détails qui se font écho les uns entre les autres.

De plus, sa plume est vraiment unique en son genre : elle rend parfaitement les récits réalistes et absolument trépidants, si bien qu’on ne lâche que très difficilement ces romans avant la fin (et on court à la libraire pour acheter la suite, ou pleurer en attendant la suite).

Série : B Comme … Les Belles

Bon, alors certes, seul un tome de cette série est pour l’instant sorti en français, mais je la trouve vraiment prometteuse. Son premier tome nous propulse au coeur d’une dystopie complexe, dans la lignée de la Sélection ou du Joyau, suivant absolument tous les codes du genre mais apportant une histoire trépidante, plus complexe qu’il n’y parait.

L’univers que nous propose l’auteure est plein de nombreux détails, rendant ce monde vraiment complet et impressionnant à découvrir, mettant parfaitement en scène une histoire originale et addictive. Alors certes, on peut se dire que la thématique abordée est plus ou moins superficielle, ce qui est complètement justifié, mais je sens que cette dimension va disparaitre au fur et à mesure, pour ajouter une morale plus profonde (d’ailleurs, je reste persuadée que certains éléments sont des prémices)

Livre : B comme … Bpocalyspe

Je l’ai acheté et lu le mois dernier, et je n’ai pas trop été déçue. Alors, j’en parlerais assez rapidement, puisque je vais en écrire une chronique d’ici peu. Mais en un mot comme en cent, c’était une assez bonne lecture. Alors certes, je n’ai pas trouvé que ce roman sortait beaucoup de l’ordinaire et était un poil trop prévisible, mais j’ai tout de même passé un bon moment à découvrir cet univers complet et fermé, une histoire complexe. Mais promis je vous en reparle vite !

Manga : b comme … BLack Museum

Ah, que de nostalgie ! Il s’agit en effet du premier véritable manga que j’ai lu, ce qui a ouvert la voie à de nombreuses, nombreuses lectures. Mais bref, revenons à nos moutons.

Ce manga, qui dans ses deux histoires uniques, nous propose une plongée dans le XIXe siècle anglais, véritablement authentique et réaliste. Les dessins nous immergent complètement, rendant d’autant plus réaliste ces deux histoire quelques peu rocambolesques et fantastiques mais vraiment addictives et originales.

De plus, on ne peut pas dire que l’idée n’est pas originale : un musée sur les preuves des anciennes enquêtes de Scotland Yard et une conservatrice bavarde, curieuse et très enjouée, alors le mélange est assez explosif et donc à découvrir si vous ne connaissez pas !

PAL : B comme … Bordeterre

Alors oui, au moment où j’écris ces lignes j’ai déjà commencé ma lecture (bon 50 pages mais tout de même) et je dois dire que c’est assez prometteur : un roman un peu fantastique mettant en scène un autiste, c’est vraiment original !

B comme … Bibliothèques

Ah les bibliothèques, un accès illimité à de très nombreux livres et ce complètement gratuitement… c’est sympa non ? Pourtant eh bien je ne le ai jamais vraiment fréquentées. Incroyable non ? Alors c’est peut-être assez étrange, vu ma consommation de livres, mais je n’ai jamais véritablement emprunté de livres dans une bibliothèque (mis à part les livres pour la fac, ceux là je ne les achète pas). Et c’est vrai que j’ai du mal à me faire à l’idée bizarrement.

Pour moi, lire un livre emprunté, c’est pas du tout la même sensation. Alors oui c’est très pratique pour se faire une idée de l’histoire quand le roman ne nous tente qu’un petit peu, mais se séparer d’un roman après l’avoir lu, sans le voir dans sa bibliothèque, je trouve ça dommage, c’est comme si on ne l’avait jamais lu. Oui je pourrais ensuite acheter les livres que je veux conserver après les avoir lus, mais je n’aurais pas lu MON livre (oui je sais c’est bizarre, mais j’ai l’habitude d’être bizarre). Donc je préfère favoriser des achats de seconde main (ou souvent de première) pour me fournir en livres.

Par contre, et c’est la qu’on atteint le summum de la bizarrerie, je prête assez facilement mes livres : il suffit que je connaisse bien la personne et que je lui fasse confiance pour que j’accepte de lui prêter mon roman (que je lui ai conseillé beaucoup en amont tout de même). Par contre, c’est sous conditions quand même : si mon livre est abîmé, c’est le dernier des miens qu’iel aura en main.

Et voilà c’est fini pour mon rendez-vous mensuel, j’espère qu’il vous plaît toujours ! A la prochaine !

3 réflexions sur “Litterae : Le recueil du B

    1. Oh non ! C’est vrai que la suite devait sortir en 2019 puis a été décalé en 2020 (il me semble qu’ils avaient fait une annonce à ce moment là), mais avec la situation sanitaire ils ont du le repousser de nouveau. J’espère qu’ils vont la sortir quand même !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s