Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle d’un petit diptyque sympathique : Le faiseur de rêves de Laini Taylor. Publié aux éditions Lumen, le premier tome s’intitule Le Faiseur de Rêves et le second La Muse des Cauchemars.

C’est le rêve qui choisi le rêveur, et non l’inverse

Laini Taylor

Comme toute la blogosphère littéraire et Bookstagram (enfin, c’est ce qu’il m’a semblé) s’est évertué à dire, l’énorme point positif, le joyau de ce diptyque, c’est véritablement son univers. Celui-ci est vraiment très bien dépeint : chaque détail est plein de couleur. Tout chatoyants qu’ils sont, ils permettent parfaitement au lecteur de se figurer ce tout nouveau monde, le découvrant doucement, de plus en plus profondément au fil de notre lecture.

C’est par ailleurs pour cela que la plume de l’auteure est tellement glorifiée. En quelques mots simples, en quelques phrases, l’auteure réussit le pari de développer tout un univers. De plus, à la lecture, on perçoit tout le travail derrière cette publication, tant la poésie est présente dans chacune de ses phrases. Quelques fois plus taquine dans les dialogues (et encore…), elle démontre au lecteur toute sa force par de simples mots aux messages percutants et à la mélodie parfaite, ajoutant encore plus de magie à l’univers. A l’image d’une tapisserie, ce dernier est si bien construit que chaque fil est en étroite relation avec d’autres, parcourant également l’histoire de part en part.

En revanche, on ne peut pas dire que l’histoire m’ait particulièrement transcendée. Alors certes c’est très original, ça porte de beaux messages, mais à part ça, eh bien on ne peut pas dire que ça m’ait particulièrement transporté. Comme je l’ai dit plus haut, tout l’accent est mis sur l’univers, si bien que l’histoire manque pour moi un peu de dynamisme. En gros, c’est un peu mou tout ça. Je ne dis pas du tout qu’il ne se passe rien dans les 1200 pages (et quelques) que compose le diptyque, mais c’est juste que le premier tome, comme tout bon tome introductif est assez long à démarrer, mais l’action est tout de même présente, juste avant de ralentir, pour repartir sur les chapeaux de roues pour le final. Et j’ai retrouvé exactement ce schéma dans le tome suivant, alors que j’aurais préféré une montée en puissance plus douce pour finir avec une fin addictive, si bien que je ne puisse plus lâcher mon livre, pour connaître la destiné des personnages.

En parlant de ces derniers, eh bien, j’ai beaucoup à en dire (mais je vais faire court, je sais que ça commence à faire long pour vous peut-être). Tout d’abord, notre duo/couple phare, Lazlo et Sarai. Ces deux personnes m’ont vraiment touchée, mais indépendamment l’un de l’autre. Je me suis sentie à la fois proche de Lazlo et de Sarai, notamment par l’entrée dans leur esprit que j’ai beaucoup aimé : comme ils partagent quelques points de caractère avec moi, je me suis parfois retrouvée dans leurs réactions et dans leurs pensées, ce qui m’a fait plutôt plaisir. En revanche, leur romance m’a peu à peu laissée de marbre. J’étais plutôt emballée par le début de leur relation, mais arrivée au tome 2 (et peut être même à la fin du tome 1), j’étais relativement lassée de ces attentions et de ces réflexions, qui frisaient la niaiserie.

A côté de ça, d’autres personnages dont leur apparition au fur et à mesure (et d’autres points de vue à partir du second tome), apportant un peu de relief à cette histoire. Ces personnages sont tous différents et certains sont plus présents que d’autres (si bien que certains noms passaient à la trappe dans ma tête, oups). Quoiqu’il en soit, ils apportent tous une touche de nouveauté à l’histoire, ce qui permettait pendant les fins incroyables des deux tomes, de s’étonner plus en profondeur et de s’en prendre plein les mirettes.

Bref, un diptyque très sympa que je conseille à tous les amateurs de romance fantasy !

4 réflexions sur “Avis Série : Le Faiseur de rêves

Répondre à Ororia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s