Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle de Légion VII de Sébastien Moulin (merci à lui pour sa confiance)

Résumé éditeur : La paix ? Au fil des siècles, nous pourrions compter les trêves dans le monde d’Aëgane sur les doigts d’une main. Des nations furent renversées par des souverains sanguinaires. Des populations furent asservies ou exterminées au nom de divinités facétieuses. De nombreuses civilisations disparurent, et avec elles, des cultures entières furent à jamais perdues. Le royaume d’Adaïs, regroupement de provinces conquises de gré ou de force ces dernières années, doit sa récente stabilité aux 10 Légions qui le protège. Nombreux furent les envahisseurs ou rebelles à faire face à ces terribles adversaires, sans jamais les faire vaciller. Épicentre de nombreux conflits, Adaïs pansait encore les plaies marquant son territoire après avoir vécu plusieurs guerres dévastatrices. La pérennité du royaume se trouve peut-être entre les mains d’un diplomate et de ses compagnons chargés d’enquêter sur la rumeur de la mobilisation d’une armée d’orcs accompagnée de puissants sorciers. Les émissaires se rendent dans une province marquée par les stigmates du passé et mettront tout en oeuvre pour faire la lumière sur les événements se tramant par delà le gouffre des damnés, brèche mystique protégeant Adaïs de terres hostiles. Dernières informations capitales d’une sentinelle héroïque ou affabulations d’un mourant ? De la réponse à cette question dépend peut-être la survie d’Adaïs.

Eral Tanaran, roi de Sirap, ne supportait plus cette chaleur.

Sébastien Moulin

Que dire sur ce livre ? Si ce n’est que c’est un excellent roman fantasy , avec un final vraiment exceptionnel. Et honnêtement je ne m’attendais pas du tout à ça !

Okay, ce qui m’a le plus frappée quand j’ai lu cette histoire, c’est vraiment le travail de l’univers que l’auteur nous propose dans cet ouvrage. Bien que l’univers soit vraiment unique en son genre (enfin, je n’en n’ai pas encore lu de semblable tout du moins), il répond à beaucoup de codes du fantasy (normal, vous me direz, c’est un livre de fantasy). De nombreuses espèces sont mentionnées ou prennent directement place dans l’histoire, rajoutant quelque peu à la diversité du récit.

En parlant de l’histoire, celle-ci est plutôt indescriptible dans son genre (c’est parti pour un avis un peu flou, mais c’est tellement dur de décrire l’histoire sans rien spoiler). D’un coté, le lecteur est assez rapidement (notamment grâce à l’univers) immergé dans l’histoire, mais l’autre, pendant ma lecture, je n’ai pas eu l’impression qu’il se passait beaucoup de choses. Je ne dis pas que j’ai lu 445 pages de vide (bien au contraire), mais l’histoire n’est pas constituée d’un enchaînement interminable d’actions incroyables. Il y a bien quelques actions incroyables (c’est quand même un roman fantasy par les Dieux), mais ces dernières sont assez bien séparées par des phases de narration plus longues, permettant de se familiariser avec les personnages.

En parlant des personnages, je pense que c’est le deuxième gros point fort de ce livre. Dès les premières lignes, on rencontre tout un tas de personnages que l’on apprend petit à petit à connaître et à apprécier. Bon, très honnêtement, j’ai eu un peu de mal avec les personnages au début, puisqu’ils sont assez nombreux (et certains ont des noms assez étranges, ça compte aussi, mais ça ajoute aussi à l’atmosphère de l’univers). Malgré ce petit temps d’adaptation, j’ai pu m’attacher à certains personnages, bien qu’ils soient tous très réalistes et attachants à leur façon

Bref, un super roman de fantasy, au final magistral me faisant trépigner pour la suite !

Une réflexion sur “Chronique : Les Légendes Perdues d’Aëgane T1 ; Légion VII

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s