Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui, je vous parle d’un livre intitulé Bleiz Daemon de Argon Willwulf (merci à lui pour l’envoi !)

Je dois dire que j’ai vraiment apprécié ma lecture, principalement le final. Mais je vais commencer par le commencement. Dans la première partie du livre, on découvre peu à peu notre héros éponyme qui lui aussi découvre un tout nouveau monde. Grâce à lui, on découvre ce nouvel univers qui se déroule complètement en parallèle de notre univers. De ce fait, j’ai franchement accroché très rapidement à l’histoire. Elle est franchement addictive et sort vraiment de l’ordinaire. On y rentre très facilement grâce à la plume de l’auteur qui fait s’enchainer les évènements d’une façon vraiment sympathique. D’ailleurs, cette plue est également qualitative quand viennent les personnages. Ces derniers sont parfaitement bien construits : bien qu’inscrits dans un univers assez déroutant, ils testent tout de même assez réalistes. ils ont chacun leur caractère propre et ca se ressent dans leurs relations qui sont véritablement uniques. Un petit point négatif cependant : la romance est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop présente dans le livre. En un clin d’œil, les deux amants, qui se connaissent depuis longtemps mais qui ne se sont jamais vraiment rapprochés, se retrouvent ensemble dans une position assez intime (si vous voyez ce que je veux dire…) Pour moi, la romance est trop improbable pour que je l’apprécie, malheureusement. Pour finir, je voudrais vous parler un petit peu du final qui était franchement parfait (et qui rattrapait largement la romance trainante) : tout se retourne d’un seul coup et l’histoire prend un tournant assez violent, ce qui fait tout terminer d’une manière absolument parfaite.

Bleiz mène la vie tranquille de n’importe quel jeune homme de 22 ans, jusqu’à ce que la morsure d’un loup sauvage réveille en lui des pouvoirs endormis jusqu’à ce jour. Il va progressivement découvrir ses toutes nouvelles facultés de loup-garou et devoir apprendre à les maitriser pour ne pas céder à ses plus vils instincts de tueur, face à une menace surnaturelle qui grandit, chaque jour davantage. Disparitions et meurtres de vampires, elfes et sorcières, jusqu’où les forces du mal iront-elles pour faire basculer le destin de Bleiz?

Les points forts

  • Des personnages réalistes
  • Une histoire qui sort des cadres habituels
  • Un final absolument parfait

Une réflexion sur “Chronique : Bleiz Daemon, l’aurore d’un demi-sang

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s