Chronique : Memento Mori

Bonjour mes lecteurs ! Aujourd’hui je vous parle d’un livre parfait pour cette période de l’année : Memento Mori de Guillaume F. Osgart.

Alors, j’ai eu du mal à placer des mots sur ma lecture très honnêtement, non pas parce que je ne l’ai pas apprécié mais plutôt parce qu’il n’est pas très aisé de le décrire sans spoilers. Même si ça change un peu de mes lecteurs ordinaires, j’ai beaucoup apprécié ces histoires, apparemment sans lien entre elles. Une précision cependant, avant de vous donner mon avis : ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Les thèmes abordés dans ce livre ne sont pas du tout, mais alors PAS DU TOUT destinés à un public jeune (donc si vous avez moins de 15 ans, ouste, allez voir mes autres chroniques). Maintenant que je vous ai prévenus, on rentre dans le vif du sujet : meurtre, nécrophilie, sexe, inceste, viols, torture et j’en passe. Voilà la majorité des thèmes abordés dans ce livre (ce qui explique plutôt bien les avertissements). Dans la vraie vie, je ne suis pas du tout une mijaurée, mais ce livre a quand même réussi à me choquer (bravo à lui !) Et c’est probablement pour cela que je l’ai tant aimé : je ne pensais pas que la violence de ces mots irai jusque là et je dois dire que j’en ai été étonnée, mais agréablement. La plume de l’auteur fait vivre ces évènements d’une façon absolument incroyable que ça en donne froid dans le dos : on se retrouve spectateur d’une scène que l’on ne devrait pas voir mais dont on se délecte avec plaisir. Ce réalisme incroyable rend le livre très facile à lire, si bien qu’on ne voit absolument pas le temps passer ! Bien que chaque histoire soit unique et clairement dissociée des autres, certaines portent des références. Elles se font écho entre elles pour montrer au lecteur ce qu’il y a de pire dans la vie, et pour lui rappeler que, comme tout le monde, lui aussi va mourir…

Ça vous dirait de suivre un tueur à gages hanté par ses démons, une famille de psychopathes normands, deux sorcières aussi cruelles que bestiales ? D’assister à la mise aux enchères d’un ange ? De découvrir une nouvelle technologie apportant l’immortalité ou une téléréalité avec des zombies ?
Alors, venez vous perdre dans la dizaine d’histoires qui composent cet ouvrage !

Les Points forts

  • Une atmosphère incroyable
  • Un réalisme surprenant
  • Des histoires prenantes
Publicité

2 commentaires sur “Chronique : Memento Mori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s