Avis Saga : Le Passageur

Je n’ai jamais vu la mer et pourtant, lorsque j’ouvre les yeux, elle est devant moi.

Andoryss

Tout au long de sa vie, Matéo n’a pas vraiment été ce que l’on peut appeler un chanceux. A la suite d’une pneumonie qui lui a couté un long séjour à l’hôpital et qui a tué sa mère et sa soeur ainée, il a quelques difficultés à respirer et possède une santé fragile. Vivant à Evry avec son frère ainé Diego qui gère toute la famille à lui seul, sa soeur surdouée Luisa, et son père absent constamment qui le déteste, il mène sa vie paisiblement, en essayant de ne pas se faire remarquer. Mais tout va se compliquer lorsqu’il entend des pleurs mystérieux et qu’il découvre une silhouette enfantine qui semble le suivre et le guider vers cette voix. A partir de ce moment, il réalise une chose incroyable et improbable : il a hérité des pouvoirs de sa mère. C’est en réalité un Passageur : un guide pour les âmes perdues, un Charon. Il se doit de voyager dans le temps afin de découvrir ce qui les retient dans le monde des vivants et réaliser leur dernière volonté afin de les guider sur les rives du Styx. Mais tout va se compliquer lorsqu’il va devoir voyager au temps de la Commune à Paris, en pleine guerre civile.

Même si ce livre peut sembler horrifique au premier abord, il est plutôt du genre fantastique et traite du voyage dans le temps mais également de l’acceptation de soi. Tout un programme en somme ! En clair, je le conseille à tous les fans de voyages temporels et d’apparitions fantomatiques, ils seront conquis !

Ce dytique est véritablement unique en son genre. Je n’ai encore jamais lu, ni entendu parler (et croyez moi, je connais pas mal de livres) de ce genre de livre, alliant voyages dans le temps, fantômes, aventure et tout cela dans un récit Young Adult tellement vivant ! Le lecteur, pour peu qu’il aime le genre YA aventurier et ces thèmes, sera à coup sûr transporté par ce récit. La raison numéro un, c’est pour l’histoire absolument incroyable. Le récit, grâce à la plume d’Andoryss, est vivant et addictif : chaque évènement s’enchaine rapidement, les deux tomes sont très peu séparés d’un point de vue temporel. Le lecteur a beaucoup de mal à lâcher ces livres et (en tout cas ce fut mon cas) a vraiment besoin de connaitre la suite. Les finaux sont vraiment fantastiques : tout en restant assez fermés, ils laissent le lecteur entrevoir une suite possible, à imaginer ou à lire ! (Dailleurs, je ne serais pas du tout contre). La mécanique du récit est aussi très intéressante grâce aux voyages entre passé et présent. Une deuxième raison ? L’évolution du héros qui est unique en son genre ! A chaque voyage, Matéo, le héros, en sort grandi et essaie de concilier sa vie dite normale et sa vie de Passageur. Après avoir appris pour son pouvoir, sa vie va changer radicalement, que ce soit dans ses relations avec sa famille ou son quotidien, particulièrement lors du second tome, lorsqu’il a enfin appris à maitriser ses pouvoirs mais aussi lors du début de sa nouvelle vie. A la suite de ces aventures, notre héros en apprendra plus sur lui mais aussi sur les sentiments qui l’habitent, lui qui a souvent été rejeté, car appartenant à une classe de population assez dénigrée. Et c’est d’ailleurs en cela que le livre est vraiment important pour le lecteur : à travers des scènes historiques ou actuelles, on perçoit ce que ressent la population dite des « gitans » et la façon dont il sont traités au quotidien, même s’il sont innocents (et personnellement, ça m’a vraiment touchée)

Bref, un dyptique mystique étonnant à lire d’urgence !


2 commentaires sur “Avis Saga : Le Passageur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s