Chronique : Engrenages et Sortilèges

Grise sentit une boule se former dans son ventre dès qu’elle ouvrit les yeux.

Adrien james

Dans la merveilleuse cité de Celumbre se trouve la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques, une école merveilleuse où ceux qui possèdent des dons exceptionnels comme une inclinaison pour la magie ou un intérêt incroyable (accompagné d’un acharnement sans failles) pour les machines. Bref, une école de mages et de mécaniciens en somme. Ces élèves sont la future élite de l’Empire, la véritable fierté de l’impératrice qui les bénit depuis Vérémise, la capitale. Au dehors, tout semble normal : la rentrée va pointer le bout de son nez et les élèves de l’Académie se préparent à y retourner pour un semestre, comme Cyrus, un apprenti mage dont la mère est haut gradée dans l’armée de l’Empire. Grise, quand à elle n’a pas vraiment hâte de rentrer, préférant mettre au jour un androïde avec son père. A l’école, ils se détestent : n’appartenant pas à la même faction, le gigote-doigt et la gratte-rouille font tout ce qu’ils peuvent pour s’éviter. Mais alors que Grise doit réparer une machine extrêmement importante pour les mages, elle tombe sur Cyrus qui, après l’avoir chambré précédemment, se fait enlever avec son chat par de mystérieux inconnus qui recherchent l’apprenti mécanicienne. Alors qu’elle fait tout pour leur échapper avec l’aide de son ami-ennemi Cyrus, les choses vont finir par prendre un tournant assez étonnant.

Ce livre est un véritable steampunk, mêlant magie et mécanique dans un ballet absolument parfait ! Il illustre parfaitement la mince frontière, souvent brouillée, entre le bien et le mal mais aussi l’importance de l’amitié dans les moments complexes. En clair, je le conseille à tous les fans de steampunk, de complots et d’amitié.

Je dois le dire, ce livre était un véritable coup de cœur ! L’histoire, les personnages, les péripéties, les retournements de situation, tout, absolument tout était parfait dans ce récit fantastique ! Mais commençons par le commencement. L’histoire, le fond de toile est absolument passionnant, elle est addictive et ne laisse pas une seule seconde au lecteur pour souffler et reprendre ses esprits : on va de scènes d’action en scènes d’action, de révélations en révélation, surtout en dernière partie. Le final était selon moi un véritable paroxysme : paroxysme d’action, de révélations, d’incroyables plans à tout va. Le lecteur serre les dents pour les deux personnages principaux, il vit presque l’histoire à travers eux. Il apprend les leçons que tirent les personnages de leurs expériences et c’est vraiment un point fort, et même très fort de ce livre : le lecteur, sans être pris à parti par l’auteur à quelque moment que ce soit, entre dans l’histoire avec Grise et Cyrus, apprend à leurs cotés, s’attache à eux. Car les deux protagonistes de cette histoire sont présents à tout moment : dans chaque action que fait l’un, l’autre est soit impliqué, soit pris en compte, et cette impression est d’autant plus forte au fil des évènements. D’ennemis qui s’ignorent, ils vont au fil des expériences se rapprocher, tantôt s’éloigner, mais en allant toujours dans la même direction : celle qui est bonne pour eux deux. Et c’est cette relation qui se développe que le lecteur voit transparaître au fil des pages, si bien que ces deux adolescents retiennent son attention la plus totale, bien que d’autres personnages soient également présents. Ces personnages secondaires sont presque aussi présents que les deux héros : ils ne servent pas de décors mais interagissent avec eux, ils sont la cause de certaines de leur péripéties, de leur dispute, de leur jalousie. Bref, ils amènent de la vie autour d’eux et on les apprécie d’autant plus ! Un dernier mot ? Eh bien, que ce soit l’atmosphère, les personnages attachants ou bien le lieu, beaucoup d’éléments m’ont rappelé un dyptique que j’adore : Six of Crows. Donc c’était le coup de coeur assuré, et je ne peux que vous le conseiller !

Bref, un mélange de steampunk et de Fantasy détonnant !


Publicité

4 commentaires sur “Chronique : Engrenages et Sortilèges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s